Une Chevrolet Universal 1930 à Cadillac

Une Chevrolet Universal 1930 à Cadillac

Château du Broustaret/ Jean-Christophe Brunet

Cette Chevrolet rarissime, il la bichonne autant que son vignoble bordelais sur l’appellation Cadillac dont il cultive la renommée en louant des rangs de vignes à des passionnés de vins rétribués en bouteilles.

Quand on est vigneron dans le bordelais à Cadillac, il est compréhensible de s’intéresser aux américaines. Mais c’est pour une autre marque que Jean Christophe Brunet a eu le coup de foudre en 2002 : une Chevrolet Universal torpedo 6 cylindres 3,2 l de 1930  arrivée d’Uruguay chez un importateur de voitures américaines à Angoulème. « Pour moi, cette auto était extraordinaire car elle collait complètement à l’époque de mon film fétiche  Gatsby le magnifique avec Robert Redford. Et à son volant je revis la chanson de Souchon « Y a de la rumba dans l’air » !

Chevrolet Universal
Apparemment vieillot et rustique le tableau de bord de cette Chevrolet Universal de 1930 est pourvu d’une nouveauté ultra moderne pour l’époque : un autoradio à lampes américain !

Chevrolet Universal

De fait, exotisme garanti à bord de cette Chevrolet au parebrise rabattable pour mieux gober les mouches, et voir, perché au bout du capot sur le bouchon de radiateur un aigle chromé étincelant prêt à s’envoler. Une splendide pièce d’orfèvrerie ! En cette fin des années 20 les torpédos 4-5 places à capote repliable (nommés phaëton aux USA dans la terminologie usine) ne sont plus à la mode. Alors qu’elles constituaient les modèles de base quelques années plus tôt, la clientèle leur préfère à présent les carrosseries fermées type berline ou coach plus confortables en hiver.

Une Chevrolet Universal 1930 à Cadillac
Un bouchon de radiateur véritable oeuvre d’art stylisée.

Le phaëton Chevrolet Universal est donc plutôt rare aujourd’hui car il n’a été produit qu’à environ 1700 exemplaires. La légende aux USA voudrait que le bureau design de la Général Motors ait copié les lignes des Hispano-Suiza pour créer la La Salle 1929 (marque intermédiaire entre Buick et Cadillac). Ce dessin a été repris sur les Cadillac et les Chevrolet de la même année, en l’adaptant au pantographe, donnant ainsi à la voiture d’entrée de gamme du groupe un style plus étiré et élégant que les Ford concurrentes.

Chevrolet Universal
Une ligne  élégante inspirée des Hispano-Suiza selon la légende , avec parebrise rabattable.

Une Chevrolet Universal 1930 à Cadillac

Quant au 6 cylindres 3,2 l, 50ch, 130 km/h maxi au compteur, il sera utilisé par Chevrolet avec quelques modifications jusque dans les années 50. Chevrolet, marque emblématique des grandes heures de l’automobile américaine en 1950-60 avec ses Bel Air, Corvette et Camaro ? Détrompez vous ! Louis Chevrolet est né en Suisse le jour de Noël 1878 dans le canton de Neuchatel à la Chaux-de- Fonds ! Le berceau de l’industrie horlogère où il va se passionner, non pas aux mécaniques qui donnent l’heure mais à celles qui défient le temps par la vitesse, les automobiles.

Une Chevrolet Universal 1930 à Cadillac
Phare poursuite sur le parebrise, et calandre étincelante surmontée par un aigle en plein envol.

A la fois pilote de course et mécanicien il est envoyé aux Etats-Unis par son employeur le constructeur Darracq à Suresnes (qui deviendra Talbot) pour y fabriquer et distribuer les voitures. Mais le « surdoué des pistons » se fait vite remarquer pour ses talents au volant par la marque Buick qui l’embauche comme pilote officiel. Et fort de sa notoriété par ses succès en course, il réussit à rassembler des fonds en 1911 pour créer sa propre marque automobile avec le fondateur de General Motors William C. Durant. Chevrolet Universal 1930 à Cadillac et sa calandrebouchon de radiateur stylisé de la Chevrolet Universal 1930Mais 7 ans plus tard, à la suite de désaccord où le Suisse lui a revendu ses parts et l’utilisation de son nom, la marque Chevrolet est absorbée par GM.  Fidèle à sa devise « Never give up », « Jamais abandonner » , Louis Chevrolet  crée alors sous la marque Frontenac une voiture de course très innovante par sa puissance et sa légèreté grâce à sa structure aluminium : elle va ainsi remporter deux fois les fameux 500 Miles d’Indianapolis. Mais ironie du sort : ruiné par la crise de 1929, il finira simple mécanicien… dans l’usine Chevrolet de Détroit !

OENOTOURISME

                                                                    SON VIGNOBLE

Au début de ses rangs de vignes du Château du Broustaret sur l’appellation Cadillac , Jean-Christophe Brunet a planté d’étranges pancartes ressemblant à des cartes de visites aux noms anglais, allemands, français… » Ce sont mes parrains explique –t- il. On en a une cinquantaine qui viennent aussi bien du Canada ou de Hawaï ! Moyennant une souscription de 155 euros, ils s’offrent un rang de vignes, sont invités à venir tailler, vendanger, vinifier et venir prendre trois ans plus tard 12 bouteilles à leurs noms. »  Chevrolet UniversalUne façon originale de mettre en valeur son vignoble de 8 ha en cours d’obtention du nouveau label HVE (Haute Valeur Environnementale) sur une belle croupe argilo-gravière idéale pour le Cabernet et un bas de côte avec des affleurement calcaires où se plait son Merlot. Attaché à la renommée de son appellation, il s’occupe aussi du rallye de voitures anciennes « Circuit découverte de Cadillac-Côtes de Bordeaux ». C’est que les autos de collection il est tombé dedans très tôt. « A 17 ans, j’en rêvais déjà et j’avais acheté, toute rouillée mais mignonne, une vielle Simca 5 dénichée dans une annonce locale. Ma deuxième a été une Citroën Rosalie avec laquelle je me suis marié en 1989 ! »

                                                                   MON VIN PRÉFÉRÉ

Cuvée XXIII 2015

Un bel assemblage où les 70% de cabernet charpentent puissamment ce vin au fruité velouté et moelleux apporté par les 30% de Merlot. Mais Jean-Christophe Brunet a un secret : « le préassemblage donne plus de rondeur et de patine que le vieillissement séparé. » Autre particularité : l’élevage de 12 mois se déroule dans des barriques d’occasion de 3 ans d’un Grand Cru bordelais qui donnent de belles notes vanillées et torréfiées ou dans de d’anciennes barriques de 300l en chêne de la forêt de Tronçais pour les fonds et les douelles en chêne américain avec un rendu finement boisé tout en rondeur . (8 €)

                                                          PROFITEZ EN POUR VISITER

*Le château de Cadillac.Construit de 1598 à 1620, le château des ducs d’Epernon est un des premiers exemples d’architecture à la française, élevé et décoré pour le flamboyant Jean-Louis de Nogaret de La Valette, ancien mignon d’Henri III et très influent auprès d’Henri IV et Louis XIII. Les salles aux plafonds-poutres à la française et aux 8 cheminées monumentales richement décorées  reviennent de loin : le château a été transformé en prison pour femme au XIX ème jusqu’en 1950 !

Cour intérieure du château de Cadillac (Delanne)

*Musée de la vigne et du vin. Installé à Cadillac dans une chartreuse du XVIIIème sur la route de Langon, il propose aussi à la vente les vins de la région à la dégustation et à la vente

*Saint Macaire. Charmant village médiéval entouré de remparts en haut d’une falaise dominant la Garonne avec son église romane au curieux plan en forme de trèfle,  ses ruelles et sa place du Mercadiou aux passages couverts sous des arcades.

Les ruelles voutées de Saint-Macaire (Tourisme Sud-Gironde)

*Domaine de Malagar. La maison-musée de François Mauriac avec sa terrasse dominant les vignes. L’écrivain y vécut longtemps et écrivit dans son bureau qu’on visite Le Noeud de vipères.

Château de Roquetaillade. Imposante bâtisse féodale à Mazères, unique en son genre,  construite  en 1306 avec 6 énormes tours crénelées qui enserrent littéralement un puissant donjon central carré. Restauré par Viollet-le-Duc, le château comporte des pièces meublées d’époque classique avec de belles cheminées Renaissance, et une grande cuisine très spectaculaire.

Le chateau fort médiéval de Roquetaillade aux 6 tours (Agence Les Conteurs)

*Bazas. Fief du célèbre bœuf de Bazas dont la viande délicate est appréciée des gourmets, la ville est aussi connue pour la place de la cathédrale gothique édifiée au 13ème et 14 ème, entourée d’habitations à arcades du 16ème et 17ème dont l’étonnante maison de l’Astronome avec son fronton de style flamand en escaliers. Ne surtout pas manquer la remarquable apothicairerie de l’ancien Hopital Saint-Antoine. Ici, vous entrez dans une pharmacie du XVIIIème siècle où rien n’a changé, ni le mobilier ni la centaine de pots en faïence bleue, blanche ou polychrome alignés sur les étagères.

La place de la cathédrale à Bazas et ses vieilles maisons (Tourisme Sud-Gironde)

*Ste Croix-du-Mont. Son vin liquoreux, son château de Tastes (actuelle mairie) à la terrasse avec vue panoramique vers les Pyrénées, et ses grottes en contrebas creusées dans un banc d’huitres fossiles du tertiaire.

*Loupiac Ses vins blancs célèbres déjà du temps des Romains dont il reste les vestiges de l’ancienne villa avec une piscine de 8m sur 12 au magnifique sol en mosaique.

L’apothicairerie 18 ème de l’Hopital Saint-Antoine de Bazas (Tourisme Sud-Gironde)

*Rions. Non loin de Cadillac au bord de la Garonne, cette petite cité médiévale où l’on entre par la porte fortifiée du Lhyan est un enchantement pour déambuler dans les ruelles au milieu des maisons anciennes et de la halle du 18 ème et longer ensuite le bucolique sentier des remparts.

*Chateau royal de Cazeuneuve. Demeure des seigneurs d’Albret, cette impressionnante forteresse du 11ème enserrée au 14ème d’une puissante enceinte devint le fief d’Henri de Navarre futur roi Henri IV dont on visite encore le cabinet de travail et la chambre ainsi que celle de la reine Margot. Des intérieurs magnifiquement meublés et toujours occupés aujourd’hui par les descendants de la famille d’Albret.

L’imposant château royal de Cazeneuve qui fut le fief d’Henri IV.

*Château de Malromé. C’est ici que mourut à 37 ans le peintre Henri de Toulouse-Lautrec après y avoir vécu quelques années avec sa mère. Dégustation et vente de vin du domaine.

*Verdelais. Ce charmant village de pierres blanches fut un grand centre de pélerinage sur la route de Compostelle comme en témoigne sa basilique reconstruite au 17ème. A voir non loin de là le moulin de Cussol qui fonctionne encore avec ses grandes ailes sur sa butte d’où l’on a une belle vue panoramique.

Le panorama depuis le moulin de Cussol à Verdelais (Tourisme Sud-Gironde)

Le château de la Brède. C’est dans cette austère forteresse gothique entourée de douves que se ressourçait Montesquieu après ses voyages pour écrire les « Lettres persanes » et « De l’esprit des lois ». Dans le vestibule sont toujours alignées ses malles de voyage, et dans sa chambre restée meublée très simplement, la cheminée garde la trace de ses souliers quand il écrivait sur ses genoux devant le feu.

Le château de La Brède où vécut Montesquieu
Le château de La Brède où vécut Montesquieu

LE BORDEAUX ANCIEN

-vieilles portes Cailhau et de la Grosse Cloche

-la place de la Bourse emblème de l’essor de la ville au XVIII éme, autour de deux bâtiments à l’architecture en fer à cheval d’après les plans de l’architecte Gabriel   qui créa aussi la place de la Concorde à Paris

-le musée du vin et du négoce à Bordeaux installé dans de belles caves voutées du quartier des Chartrons, du nom d’un ancien couvent de chartreux transformé au 15 ème siècle en entrepôt de vins

*L’Hotel de Lalande, 1779, un des plus beaux exemples de bâtiments anciens construits par la noblesse parlementaire bordelaise. Par son superbe escalier d’honneur en fer forgé, on accède aux pièces du musée des Arts décoratifs

La place de la Bourse (Photo Thomas Samson)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-la tour Pey-Berland et sa vue panoramique sur la ville et ses clochers

-le Palais Rohan, ancien palais épiscopal du XVIIIème devenu l’Hotel de ville, avec, dans les jardins,  le musée des Beaux-Arts sur l’art en Europe du 15 ème  au 20ème siècle

-la place du Parlement et ses façades Louis XV autour d’une cour pavée

-l’Hotel particulier Frugès chef-d’oeuvre de l’art nouveau

-l’Abbatiale Ste Croix et sa façade de style roman saintongeais

La nouvelle Cité du vin (Anaka)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-la perspective XVIII ème du quai des Chartrons où les négociants en vin s’édifièrent de somptueuses demeures, et les anciens hangars portuaires devenus des commerces et des restaurants

-l’esplanade des Quinconces face à la Garonne

-l’ancienne base sous marine allemande devenue centre d’expositions

*La Cité du vin, le nouveau musée de verre qui vient de s’ouvrir 135-150 quai de Bacalan à Bordeaux. Un voyage étonnant  sur l’Histoire de nos ceps de vigne à travers le monde et l’élaboration de nos nectars avec dégustations sensorielles sous forme de devinettes.

Le musée de voitures à Château Carbonieux

*Château Carbonnieux pour son grand cru, et son étonnant musée de voitures anciennes dont des teuf teuf rarissimes comme des Donnet Zedel torpedo, Doriot-Flandrin-Parant, ou Wacheux Phaeton

*Chateau de Portets, arrivez dans ce château-jardin par bateau depuis Bordeaux 2 fois par semaine /05 56 67 12 30 www.chateaudeportets.fr

*Cave Leognan Magnum, un endroit à Leognan où l’on peut déguster presque tous les vins de Pessac-Leognan sans faire la tournée des châteaux qui sont parfois fermés

05 56 64 74 08www.leognanmagnum.com

 

 

 

 

 

Salmson S4 sport, un passé d’avant garde

Salmson S4 sport du producteur de champagne Alain Demets

Alain et Pierre Demets / Champagne Marie Demets

Les cyclecars comme la Salmson S4 sport de 1930 patiemment restaurée par ce vigneron étaient à la fois ultra légers et rapides en course. Grâce à leur moteur de conception très moderne pour l’époque.

« C’est très physique, mais j’adore ça ! » A son volant, cheveux au vent et dans le tintamarre sous le capot, Alain Demets adore les sensations fortes. Celles que lui procure la conduite très spartiate et virile de sa Salmson S4 sport de 1930 sur les petites routes sillonnant son vignoble de la Champagne auboise au tour de Gyé. Mais attention aux apparences trompeuses. Malgré leur consonance anglaise et leur conduite à droite, les autos de la marque Salmson ont été fabriquées à Boulogne Billancourt de 1919 à 1957.

Salmson S4 sport de l'arrière
Saute vent devant le volant et arrière profilé en pointe, l’aérodynamisme des années 20-30.

Emile Salmson, descendant d’un sculpteur suédois installé à Paris, avait créé un atelier de fabrication de pompes hydrauliques industrielles dans le 11ème arrondissement avant de se lancer dans la fabrication de moteurs d’avions et de biplans. Des usines de Boulogne-Billancourt qui emploieront en 14-18 jusqu’à 6000 ouvriers vont sortir 3200 avions de combat. Mais une fois la guerre terminée, l’entreprise va se diversifier dans les voitures de course, puis à partir de 1929 dans les modèles tourisme de luxe.

Salmson S4 sport -moteur
La fausse anglaise Salmson ne cachait pas ses origines avec l’inscription Billancourt sur la culasse.

Comme le firent à la même époque des grands noms de l’aéronautique à la manière d’Hispano-Suiza ou de  Voisin. Et très vite les cyclecars Salmson raflent les victoires en course grâce à leur avance technique. « Leurs moteurs 1100 cm3 puis 1300 cm3 sont les premiers, sur des voitures de série, à avoir été équipés de double arbres à cames en tête qui offrent davantage de performances par rapport aux moteurs culbutés traditionnels » témoigne Alain Demets sur sa Salmson S4 sport. D’autant que la légèreté des Salmson à la carrosserie montée sur une armature en bois leur procurait un rapport poids-puissance imbattable.

Salmson S4 sport vu de l'avant
La calandre des Salmson sport arborait l’emblème de la marque, la croix de St André.

Avec moins de 500 kg  sur la balance pour 30 ch et une vitesse max de 120 km/h, voire près de 190 km/h sur les versions de course à compresseur des Salmson S4 sport . Une folie à bord de laquelle il fallait avoir le cœur bien accroché pour ne pas partir dans le décor ! De 1921 à 1930, près de 8000 cyclecars sortiront des usines Salmson avec leur calandre frappée du X de la croix de Saint André, clin d’œil à André Lombard l’ingénieur et pilote de la firme.

Salmson S4 sport :l e bouchon de radiateur
Il fallait avoir une bonne vue pour lire température d’eau sur le thermomètre au bout du capot !

Mais après la seconde guerre mondiale, dans la reconstruction douloureuse de l’industrie automobile soumise au rationnement, les marques de luxe seront délaissées par les aides du gouvernement. Priorité est donnée  aux voitures populaires où chaque constructeur a droit à un créneau de modèle. Salmson tente en vain de s’en sortir avec des modèles d’avant guerre recarrossés, mais dépassés techniquement.

Salmson S4 sport , tableau de bord
Plancher en bois et tableau de bord bouchonné réduit à sa plus simple expression.

Quant aux performants coupés sport Salmson 2300 S lancés en 1953, ils seront le chant du cygne de la marque. Victimes de leur prix trop élevé et des faibles ventes à seulement 236 exemplaires. En 1957, acculé à la faillite, Salmson rejoindra au cimetière des grandes marques automobiles d’avant guerre les Delage, Delahaye, Hispano et autres Bugatti…après avoir vendu seulement 29 029 exemplaires au total de ses voitures durant son existence.  Mais le nom de Salmson n’a pas disparu pour autant : aujourd’hui encore, les pompes continuent d’être fabriquées dans une usine Salmson à Laval !

OENOTOURISME

                                                                    MON VIN PRÉFÉRÉ

« Naguère dans l’Aube l’agriculture rapportait plus que le vignoble. Maintenant, c’est l’inverse, raconte Alain Demets ! J’ai commencé en plantant 2,5 ha et par vendre au kilo. Puis en 1985, j’ai revendu mes terres agricoles pour racheter des vignes tout en reprenant celles de mon beau-père. Et j’ai élaboré mon propre champagne. » Aujourd’hui, son fils Pierre prend la relève sur les 12 ha de vignes des coteaux de Gyé-sur-Seine.

Cette cuvée 19e siècle de Prestige dosée à 8 gr, est issue d’un coteau calcaire exposé sud-ouest. Un bel assemblage à 50-50, où après 6 ans d’élevage, le Chardonnay apporte toute sa complexité et sa finesse fruitée et le Pinot noir sa puissance et sa rondeur sur une finale tout en légèreté qui marie minéralité et arômes subtilement pétillants. Un trésor de délicatesse. (18,50€) Tel: 03 25 38 23 30/ champagnemariedemets@wanadoo.fr

                                                                PROFITEZ EN POUR VISITER…

L’abbaye cistercienne XII éme siècle du Val-des Choues, un endroit extraordinaire qui surgit, au détour d’un long chemin dans la forêt de Chatillon, au coeur d’un vallon verdoyant au milieu d’une clairière. Le bâtiment, avec son immense cour carrée est aujourd’hui un centre de chasse à cour avec une meute de 150 chiens, et un musée de la vénerie.

*Chaource, sa célèbre fromagerie, son musée du fromage, son église St Jean-Baptiste véritable musée de la sculpture médiévale et sa mise au tombeau en pierre polychrome joyau de l’art troyen du XVI ème

Vieilles maisons à pans de bois à Troyes
Vieilles maisons à pans de bois à Troyes

*Le Troyes ancien avec les plus importantes ruelles à maisons de bois en France, l’église Ste Madeleine et son célèbre jubé en dentelle de pierre gothique flamboyant, ses magasins d’usine à prix cassés Marques avenue et Mc Arthur Glen, l’Hôtel de Mauroy magnifique édifice médiéval abritant le musée des outils et du compagnonnage, l’Hôtel Vauluisant et ses deux tourelles, l’ex évêché du XVI ème aujourd’hui musée d’art moderne avec l’extraordinaire donation de 2000 tableaux par l’industriel troyen Pierre Levy (Lacoste), riche en Derain, Courbet, Dufy, Cezanne, Vlaminck, Braque…

*Tonnerre pour son hôtel Dieu médiéval et son immense salle des malades à voûte en bois, le lavoir circulaire autour de la source vauclusienne de la fosse Dionne

Fosse Dionne à Tonnerre
La fosse Dionne et son lavoir à Tonnerre

*L’abbaye cistercienne de Clairvaux fondée en 1115 par St Bernard

*Le lac de la forêt d’orient avec sa réserve ornithologique et les nombreux oiseaux migrateurs qui y font halte

* Essoyes et sa célébrité locale : le peintre Renoir. Conquis par la beauté du village de son épouse, il y acheta une maison (devenue un musée) et y installa son atelier où la campagne alentour lui inspira nombre de tableaux

*Les chateaux de Tanlay, et d’Ancy le Franc ex demeure de Louvois

Le château de Tanlay (Photo Emmanuelle Vignes)
Le château de Tanlay (Photo Emmanuelle Vignes)

*Chatillon sur Seine pour ses ruelles en escalier montant jusqu’à la terrasse de l’église Ste Vorles du XI ème, et le musée archéologique avec son fameux vase grec en bronze de Vix , d’une dimension hors du commun (1,64 m de haut), retrouvé dans une nécropole princière non loin de là datant de 500   ans av. JC

* Et pour les enfants, Nigloland à Dolancourt, le deuxième plus grand parc d’attraction en France après Disneyland avec plus de 500 000 entrées par an à 2 h de Paris

 

 

 

 

Une Hotchkiss coupé basque rescapée de l’Histoire

Une Hotchkiss coupé basque rescapée de l'Histoire

Michel et Nicolas Maillart/Champagne Nicolas Maillart

Il ne reste plus que 3 exemplaires au monde de cette superbe Hotchkiss de 1935  patiemment restaurée par ce vigneron de la Montagne de Reims. Un miracle. Car cette auto a échappé au pire : finir à la casse !

Avant de produire des voitures de 1904 à 1954, la marque française Hotchkiss fabriquait des armes ! Et d’abord aux Etats-Unis.  Mais faute d’avoir réussi à persuader les militaires américains d’adopter son matériel, l’ingénieur Benjamin Berkeley Hotchkiss, originaire du Connecticut,  finit par s’exiler en France en 1867. Read more

Une MG TC « so british » chez un épicurien du vin

Une MG TC "so british" chez un épicurien du vin

Ce gourmand des bonnes choses de la vie rêvait d’avoir son vin et une belle anglaise. Il a aujourd’hui les deux.  En ayant pris le pari risqué de relancer dans le bordelais l’appellation oubliée Sainte-Foy.

Château Hostens-Picant /Yves et Nadine Picant

« C’est ma voiture chausse-pied ! » s’amuse Yves Picant qui ne manque pas d’humour. De fait, ce vigneron haut, et large, en couleur est un personnage gargantuesque, imposant par sa carrure et ses rugissements, gourmand de la vie, de bons vins et de belles voitures. Mais sa préférée est cette minuscule MG TC de 1947 dans laquelle il prend plaisir à se glisser malgré tout. Read more

MG ZS EV, le retour survolté d’une ex anglaise

MG ZS EV, le retour survolté d'une ex anglaise

La célèbre marque britannique de roadster avait disparu de nos routes depuis 2005. Mais après sa faillite, et son rachat, la revoila en avant garde d’une offensive de l’automobile électrique chinoise sur l’Europe.

MG is back ! Mais les nostalgiques des mythiques petits roadsters MG TC, MG A et MG B qui incarnaient la tradition anglaise seront déçus. Si la célèbre marque revient chez nous, c’est sous la forme d’un énième SUV à la mode, le MG ZS EV. Et non d’un inoubliable cabriolet auquel nous avait habitué la marque créée en 1924 à Oxford par l’inventif garagiste Cecil Kimber à partir de berlines Morris recarrossées par ses soins. Read more

Rarissime, la Fiat 500 Maggiolina vous salue bien !

Rarissime, la Fiat 500 maggiolina vous salue bien !

Château Réal Martin / Jean-Marie Paul

Ce vigneron du Var est ravi. D’avoir retrouvé l’exemplaire unique de cette Fiat 500 métamorphosée par un carrossier italien. Et de se promener avec en déclenchant sur son passage des élans de sympathie.

Par quel mystère s’est elle retrouvée là ? Juste à côté de chez Brad Pitt et Angelina Jolie dans leur vignoble de Miraval  ? Car cette belle italienne est une star aussi. Depuis sa révélation au salon de Turin en 1957. La Maggiolina, avait été fabriquée cette année là en un seul exemplaire pour accompagner le lancement de la nouvelle Fiat 500. Read more

Champagne pour une Ferrari 348 TS

Champagne pour la Ferrari 348 TS

Champagne Vincent Brochet

Ce vigneron champenois, aussi pilote à ses heures, aime taquiner l’accélérateur sur son bolide frappé du petit cheval cabré. Une belle italienne de 28 ans très envoutante qui l’a longtemps fait rêver!

L’image a fait le tour du monde. En voulant ouvrir une bouteille de champagne, le capitaine Haddock avale le bouchon qui lui saute dans le gosier ! Tonnerre de Brest ! C’était en 1953 à la sortie d’Objectif lune, page 53. Un épisode cocasse où le virulent capitaine recrachait le bouchon après une grande tape dans le dos par Tintin. Mais une séquence pas si anodine qu’elle en avait l’air : dans une famille près de Reims, un petit détail a tout de suite sauté aux yeux des Brochet vignerons à Ecueil. Read more

Ferrari Portofino : une décapotable polyvalente

Ferrari Portofino : une décapotable polyvalente

La décapotable quatre places la plus puissante du monde a de super atouts charme et performances. Grâce aux sorciers de Maranello  qui ont encore repoussé les limites de la vitesse en toute sécurité.

Trois voitures pour le prix d’une ! C’est la bonne affaire chez Ferrari. La marque cultissime de Maranello vous offre à la fois une 4 places, un superbe coupé et un cabriolet une fois le toit rigide replié dans le coffre. Read more

Lamborghini Espada, la splendeur en folie

Lamborghini Espada, la splendeur en folie

Champagne Marie Demets / Alain et Pierre Demets

Vestige d’une époque sans limitations de vitesse et avec essence bon marché, cet extravagant bolide à 4 places rivalisait avec les Ferrari. Et a longtemps subjugué ce vigneron aubois par sa ligne hallucinante.

Cinquante ans après sa sortie, cette fascinante Lamborghini Espada fait encore figure d’ovni futuriste. Sa ligne effilée et aiguisée comme une épée (Espada en espagnol, d’où son nom) est une folie automobile sans rivale comme a pu l’être avant elle la Lamborghini Miura, également dessinée par le génial styliste Marcello Gandini chez le carrossier Bertone.  Read more

L’ébouriffante Lamborghini Huracan Evo spider

L'ébouriffante Lamborghini Evo spider

Grand frisson garanti. Avec sa ligne aiguisée très aéronautique, il ne lui manque plus que des ailes. Mais elle reste scotchée au sol. Et comme le taureau de la marque, elle écume de rage quand on la provoque !

Ce diamant brut taillé aux multiples facettes, pourrait figurer dans la vitrine d’une bijouterie plutôt que celle d’un garage. Avec son look aussi racé que bestial à l’image du taureau emblème de la marque, cette Lamborghini Huracan Evo spider fait partie du top des supercars Ferrari, Mac Laren, Aston Martin,  Bugatti. Et ses 640 chevaux cachés sous un délirant capot arrière en tuyaux d’orgue ne demandent qu’à s’ébrouer. Read more

Mercedes AMG GT 63 S, l’anti Porsche Panamera

AMG GT 63 S, l'anti Porsche Panamera

Hallucinante, décoiffante…par sa ligne musclée de brute du bitume et ses performances, la plus puissante des Mercedes de série  à ce jour écrase ses rivales. Un cocktail explosif de luxe et de sport !

La guerre n’en finit pas à Stuggart. Et à nouveau, Mercedes vient provoquer l’orgueil de Porsche. Après la rivale de la 911 avec le coupé AMG GT en 2015, voici maintenant l’anti Porsche Panamera avec une supériorité écrasante. Dans le vacarme de son V8 biturbo 3,9 l de 639 ch et son torrent de décibels, cette Mercedes AMG GT 63 S est catapultée de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes ! Read more

BMW X7 M50 D, un colosse germano-américain

BMW X7 M50 D, un colosse germano-américain

Avec ce X7 imposant, BMW passe à la taille XXL dans la catégorie des SUV. Et dans le luxe à bord. Où silence se conjugue harmonieusement avec puissance et confort. Tout en sachant jouer au crapahuteur.

Bienvenue  en Amérique ! Avec tout ce que cela implique dans le gigantisme. Car même si BMW est une marque allemande, ce X7 M50 D est bel et bien fabriqué aux Etats-Unis en Caroline du sud dans l’usine de Spartanburg. Et les mensurations de ce 4X4 spécifiquement destiné au marché américain s’intègre effectivement très bien dans le flot des énormes pick up locaux. Mais avec 5,16 m de long , 2 m de large, et un rayon de braquage forcément pas très court  Read more

La Daimler DS420 de la Reine marche au cognac

La Daimler DS420 de la Reine marche au cognac

Asseyez vous à la place de la reine d’Angleterre derrière le chauffeur ! Avec cette proposition alléchante, Jacques Denis, le plus british des vignerons du cognac  remporte un franc succès auprès de ses clients.

Marie et Jacques Denis, Cognac Jacques Denis

Les touristes de passage dans le petit village de Saint-Preuil près de Cognac ne s’y attendent pas du tout. Et surtout les Anglais ! Oui, c’est bien à bord de la voiture de « The Queen Elizabeth », une Daimler DS 420, que jacques Denis vous balade au milieu des vignobles vallonnés de la Grande Champagne. Unique en son genre, ce n’est pas un hasard si cette imposante  limousine de 2 m de large (à 3cm près) et 5,74 m de long, avec son extravagant arrière galbé surmonté d’une malle d’un autre âge Read more

La Jaguar i-Pace joue l’anti Tesla

Jaguar i-Pace

Couronnée voiture de l’année 2019, la Jaguar i-Pace électrique n’est pas passée inaperçue en grillant la politesse aux marques allemandes pour concurrencer dans le haut de gamme l’américain Tesla.

Le célèbre félin sur la calandre ne rugit plus. Mais il ne perd pas pour autant de sa vélocité en bondissant de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes sur cette nouvelle Jaguar I-Pace 100 % électrique. Mieux que le coupé Jaguar F-Type V6 3 litres de 380 ch ! Impressionnant pour une volumineuse auto de 2,2 tonnes, alourdie par les 605 kg de ses batteries lithium-ion de 90 kWh. Mais ses deux moteurs électriques sur chaque essieu dégagent une puissance de 400 ch… Read more

Une Mercedes franco-allemande à Margaux

Une Mercedes 300 SEL franco-allemande à Margaux

Le propriétaire de ce domaine réputé de Margaux adore les voitures allemandes des années 60-70 en avance sur leur temps. Et en particulier cette Mercedes 300 SEL dessinée par un styliste français.

Chateau Siran / Edouard Miailhe

Chez lui ça n’est pas du snobisme, mais un réel plaisir d’être au volant : Edouard Miailhe adore rouler tous les jours dans sa superbe Mercedes. Néanmoins,  détrompez vous, il ne s’agit pas de la dernière énorme Classe S bourrée d’aides électroniques à la conduite. Non, plutôt d’une antiquité. Une vieille 300 SEL de 1970 encore vaillante pour ses artères où coule du super 98 pour alimenter un V8 injection de 3,5 l qui  peut dégager 200 chevaux. Read more

Mercedes AMG CLA Shooting brake : ça dépote !

Mercedes AMG CLA Shooting Brake : ça dépote !

Cette beauté fatale cache bien son jeu sous ses airs de break stylé. Dans sa version AMG survitaminée de 306 ch, elle peut se déchainer comme une vraie voiture de sport ! Un régal à partager en famille…

Changement de nationalité pour Dr Jekyll et Mr Hyde ! D’anglais, voilà cette double personnalité réincarnée en Allemagne. Sous la ligne d’un break de chasse familial de 4 places au grand coffre. Mais quel break ! Le fameux Shooting Brake lancé dans le haut de gamme Mercedes de la Classe S en 2012. Décliné depuis 2015 avec sa ligne surbaissée vers un arrière effilé de coupé dans une version plus accessible en Classe C Read more

Peugeot 2008 : on change tout et ça se voit !

Peugeot 2008 : on change tout et ça se voit !

Avec son 2008 new look, Peugeot n’a pas laissé longtemps le champ libre au nouveau Captur. Et compte bien lui ravir son leadership en misant sur un design plus offensif et un intérieur plus high tech.

Trois options se présentent pour décrire le nouveau Peugeot 2008. Au choix. Une 208 qui prend de la hauteur avec la même planche de bord et la même  plate forme. Un 3008 en plus petit avec un air de famille très prononcé par le style extérieur. Un ancien 2008 rallongé de 14 cm à 4,30 m, élargi de 3 cm, rabaissé au toit de 2 cm pour un meilleur aérodynamisme Read more

La Renault Vivastella des champagnes Gremillet

La Renault Vivastella des champagnes Gremillet

Jean-Michel Gremillet, et ses enfants Anne, Jean-Christophe

Le patron fondateur de cette grande marque de champagne dans l’Aube s’est passionné pour ce modèle prestigieux de Renault. A une période où la marque voulait rivaliser avec les luxueuses Delahaye.

C’était la grande époque ! Celle où la marque Renault incarnait en France le symbole de la voiture haut de gamme très prisée par les élites. Pour preuve : cette luxueuse limousine  Renault Vivastella de 1933, propriété du patron fondateur des champagnes Gremillet, n’a été fabriquée qu’à 192 exemplaires de 1929 à 1939. Read more

Nouveau Renault Captur : le même en mieux

Nouveau Renault Captur : le même en mieux

Délicat de remplacer un Captur petit SUV urbain le plus vendu en Europe. Pour garder sa place de N°1 Renault a préféré l’évolution à la révolution, et une montée en gamme avec une qualité en hausse.

En cuisine comme en automobile, on ne change pas une recette qui marche. On l’améliore. Telle est l’option prise par Renault pour son Captur, le petit SUV urbain le plus vendu vendu en Europe avec 1,5 million d’exemplaires depuis 2013 dans 90 pays, et bientôt fabriqué en Chine. Alors que son rival le nouveau Peugeot 2008 change tout, le #nouveau Renault Captur préfère jouer la continuité. Comme pour la dernière Clio, une nouvelle habitude chez Renault. Read more

La nouvelle 208, une lionne qui a du chien

#La nouvelle 208, une lionne qui a du chien

Après l’évolution timide de la nouvelle Renault Clio, quatre mois plus tard, sa rivale de toujours, la Peugeot 208 affiche sa révolution de style. Avec une version électrique. Et sa montée en gamme.

Bon présage pour ravir la place de première voiture vendue de France détenue par la Clio ? A en juger par toutes les têtes qui se tournent sur son passage, #la nouvelle 208 recueille tous les éloges pour le changement de A à Z de sa ligne qui gagne en esthétique et en vitalité. Tout l’inverse de la frilosité de la « nouvelle » Clio qui est extérieurement le clone de l’ancienne. Un bon point pour la Peugeot Read more

La classe de la DS dans un grand cru classé

La classe de la DS dans un grand cru classé

Tristan et Loïc Kressmann/ Château Latour-Martillac

Dans le bordelais, ce vignoble des Graves abrite des vins  sublimes et un grand millésime sorti en 1955 : la mythique DS Citroën qui a révolutionné l’automobile. Par son style et sa suspension de tapis volant.

Quand elle est sortie en 1955 au salon de l’auto sous la splendide verrière du Grand Palais à Paris, Tristan Kressmann avait 7 ans.  Et déjà un intérêt certain pour les voitures avec un père qui travaillait chez Peugeot tout en veillant au vignoble familial de Latour-Martillac  dans les Graves près de Bordeaux. Mais forcément, cette étrange DS Citroën sortie de nulle part qui montait toute seule sur ses roues au démarrage, avec sa suspension révolutionnaire, ne pouvait que le frapper dans sa mémoire. Read more