Une auto taille XXL à Margaux, la Jaguar MK X

Une auto XXL à Margaux, la Jaguar MK X

Château Desmirail, Denis Lurton

Dans la dynastie des Lurton, le patriarche Lucien a légué ses dix châteaux à ses dix enfants ! Son fils Denis a hérité du grand cru classé Château Desmirail et de sa Jaguar, la plus longue jamais fabriquée.

“Il y en a des chevaux sous le capot !” Vous pensez sans doute que Denis Lurton vous parle de sa Jaguar MK X garée dans la cour de Château Desmiral, vu son 6 cylindres en ligne 3,8 l de 265 ch. Le même que dans les fameuses Type E, mais qui propulsait ici cette énorme limousine à la ligne très aristocratique de 1,9 tonne à près de 200 km/h en 1963. Jaguar MKX de Denis Lurton à chateau DesmirailMais non. Passionné des deux, c’est son puissant Grand Cru de Margaux 2008 qu’il évoque ainsi, en vantant sa densité tannique amenée par 3% de petit verdot, et la forte proportion de merlot (40%) pour lui donner une rondeur élégante et longue en bouche. “Comme une accélération grisante qui n’en finit pas…” Ce goût pour les métaphores, Denis Lurton le tient sans doute de sa vie antérieure d’avocat et d’acteur de théâtre. Jaguar MKX de Denis Lurton à chateau DesmirailMais en fait, un même lien patrimonial explique cet attachement au Margaux et à la Jaguar MK X. Car ce n’est pas rien d’être un des fils de Lucien Lurton, l’homme aux dix châteaux qui en légua un à chacun de ses enfants en 1992 à l’age de 67 ans. En leur intimant de tous rentrer au bercail. “Pour moi, c’était les 36 ha de Desmirail, et ça tombait plutôt bien, plaisante -t- il. Les initiales “DL” (Desmirail-Lurton) gravées sur le fronton du domaine sont les mêmes que les miennes ! » P1030796 - copie 3Quant à la Jaguar MK X , Lucien Lurton n’avait rien trouvé de mieux pour transporter sa nombreuse famille que d’acheter d’occasion cette limousine de 1963 démesurée avec 5,10 m de long et presque 2 m de large ! Et qui transportait 140 litres d’essence dans deux réservoirs séparés, s’ouvrant de chaque coté de la lunette arrière, pour satisfaire sa voracité ! Avec interrupteur au tableau de bord pour passer de l’un à l’autre.

Cette Jaguar ultra longue était conçue pour le marché américain

Cette Jaguar MK X la plus longue jamais fabriquée pour conquérir le marché américain, a été commercialisée à 24 282 exemplaires entre 1961 et 1970, dont 10 900 à partir de 1964 en version 4,2 l. Le patron, William Lyons, l’avait équipée des techniques dernier cri pour en faire une limousine de prestige : freins à disque, direction à assistance variable, boite automatique Borg Warner, et  la première de la marque avec suspension à quatre roues indépendantes,. Jaguar MKX de Denis Lurton à chateau DesmirailAussi silencieuse et confortable qu’une Rolls, mais pour trois fois moins cher à l’époque, elle était richement dotée de tout le luxe britannique à bord : canapé de salon moelleux et contreportes en cuir, ronce de noyer à profusion sur la planche de bord, les portières, les tablettes avec miroir pour les passagers arrières… “Mais en 1970, mon père a fait une bonne affaire en l’achetant au prix d’une 2 CV Citroën neuve ! sourit Denis Lurton. P1030775 - copieCette Jaguar MK X a été une voiture affective, dit-il car on a ensuite beaucoup bricolé dessus pendant les vacances avec mes cousins. Et dans les années 90 elle a été la voiture de tous les mariage de la famille avant de finir délaissée dans le fond d’un garage.”Mais en 2016, histoire de poursuivre la tradition, Denis Lurton l’a récupérée pour la restaurer et la faire revivre. A 56 ans, dernier de la fratrie à y passer : il s’est marié avec !

P1030815 - copie 3

www.desmirail.com

 

LA MÊME MARQUE AUJOURD’HUI

Le Jaguar F-Pace 3.0 V6 S

Jaguar F-Pace

Histoire de ne pas laisser le champ libre à ses concurrents Porsche, Audi ou BMW sur le créneau en plein boom des SUV, Jaguar a fini par sortir aussi le sien, le F-Pace. Plus puissant avec son V6 3l à compresseur de 380 ch, le félin britannique part donc à la chasse au Macan, son rival direct chez Porsche, avec un avantage …lire la suite

 

OENOTOURISME

                                                                                    Mon vin préféré

Etiquette château Desmirail

Denis Lurton met un point d’honneur à ne vendre à la  propriété que des vins difficilement trouvables dans le commerce de par leur vieillisemment effectué chez lui.

Desmirail 2008, ses 60% de cabernet sauvignon amènent puissance et distinction à ce Margaux Grand Cru de longue garde qui s’arrondit avec une belle allonge soyeuse par ses 40% de merlot. Son nez ouvert en finesse légèrement vanillé et minéral lui donne toute son élégance. (38€)

Initial 2011, ce deuxième vin du domaine à partir de vignes plus jeunes bénéficie du même élevage en barriques. Il est explosif au nez avec une belle complexité aromatique et une touche de boisé. (20€)

 

                                                                            Profitez en pour visiter

* Blaye et sa citadelle construite par Vauban en surplomb de la Gironde pour bloquer l’accès de Bordeaux à la flotte anglaise avec, sur la rive opposée à Cussac, Fort Medoc où l’on rentre par la majestueuse porte Royale. La traversée en bac sur 6 km entre Blaye et le port de Lamarque est d’un dépaysement total.

* Le Rigalet, charmant hameau aux petites maisons du XVIII ème au sud de Blaye.

*La Tour Carnet, cette forteresse du XII ème à St Laurent-du-Médoc abrite un des 4 grands crus de Bernard Magrez. A noter que le musée de ses voitures anciennes et de ses Rolls avec lesquelles il fait visiter ses châteaux dans un circuit oenotouristique a maintenant élu domicile non loin de là dans son Cru bourgeois du Château Les Grands Chênes à Saint Christoly-Médoc .

Les Rolls de la Tour CArnet
Le musée des Rolls à la Tour Carnet.

 

*Château Loudenne, ravissante chartreuse XVII ème à St Yzans-de-Médoc avec jardins à l’anglaise descendant vers la Gironde, et musée dans les chais victoriens autour du travail de la vigne sur ce cru bourgeois.

*Soulac, petite ville balnéaire aux charmantes maisons basses en briques et bois du XIX ème, et sa basilique romane dans laquelle on n’entre pas, mais on descend ! Ce qui lui a valu d’être complètement ensablée avant d’être dégagée à la fin du XIX ème. Un petit train touristique mène jusqu’à la Pointe de Grave.

*Château Cos-d’Estournel, en venant de Pauillac sur la D2, ne manquez pas, au détour d’un virage en côte, l’apparition surréaliste des pagodes indiennes du toit de cette bâtisse construite ainsi au XIX ème par son fondateur en souvenir de ses clients en Inde où il exportait ce grand cru aujourd’hui propriété de Michel Reybier. Cet ex créateur de la marque Charcuteries d’Aoste y a fait édifié un splendide chais par l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

Les curieuses tourelles en pagode du château Cos d'Estournel
Les curieuses tourelles en pagode du château Cos-d’Estournel.

 

*Vertheuil , ancienne abbatiale du XI ème et son magnifique portail aux voussures ornées de statues.

*Port de Goulée, Saint Christoly-Medoc, charmants ports où accostaient les bateaux pour charger les barriques de vins au debouché des canaux construits par les Hollandais au XVIII ème pour assainir les terrains avec des vannes bloquant les remontées d’eau de mer.

*Château la tour de By, à Bégadan, au milieu des vignes de ce grand cru, montez en haut de cette ancienne tour de guet qui offre un somptueux panorama sur l’estuaire.

*Bourg, on entre dans la ville basse par la rampe Cahoreau qui passe sous la porte de la Mer creusée dans le rocher, pour grimper par les ruelles jusqu’au château de la citadelle qui abrîte un musée de calèches. Terrasse avec très belle vue à la fois sur la Dordogne, la Garonne et la Gironde. Un réseau de salles souterraines surplombe l’estuaire.

En haut de l'ancienne tour de guet du domaine la tour de By, le panorama est super be sur la Gironde.
Du haut de l’ancienne tour de guet du domaine La tour de By, la vue est superbe sur la Gironde.

* Château du Bouilh, construit sur les plans de Victor Louis (architecte du Grand theâtre de Bordeaux). Il est resté inachevé avec ses curieux communs en hémicycle.

*Château Margaux , majestueux avec son escalier et ses colonnades, la plus belle façade de château du Médoc construit en 1802 par l’architecte Combes, élève de Victor Louis. Visite des chais et de la cuverie de ce fameux Premier grand Cru.

*Bayon-sur -Gironde, son église romane, son abside à 7 pans, et sur un impressionnant promontoire rocheux dominant la Gironde, les châteaux de Tayac et d’Eyquem.

*Phare de Cordouan, en vedette au départ de la pointe de Grave à Port-Bloc, la visite du plus beau phare de France avec ses étages Renaissance, son portail monumental, l’ appartement du Roi et la chapelle. www.phare-de-cordouan.fr

Les carrelets de pêche sur pilotis sont nombreux le long de la Gironde.
Les carrelets de pêche sur pilotis sont nombreux le long de la Gironde.

*Moulis-en-Médoc, son église romane aux fresques XII ème-XV ème et ses sarcophages mérovingiens.

*Saint Ciers-sur-Gironde et sa réserve ornithologique de 120 ha avec tours d’observation pour suivre les oiseaux sauvages et les migrateurs qui y font halte.

* Promenades en kayak sur la Gironde depuis St Vivien de Médoc : Kayak et découvertes (06 88 77 53 29) ou Médoc Explorer Canoë (06 88 77 53 29)

Consulter www.smiddest.fr

                                                                                                                                                                             Publicité

 

                           POUR UNE HALTE UN CHOIX S’IMPOSE

                              LA RÉFÉRENCE DE L’HÔTELLERIE DE LUXE BORDELAISE

Situé sur la Place de la Comédie, en plein Triangle d’or de la ville, et avec un parking en sous sol permettant de vous garer en toute sécurité, l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel est une légende de l’hôtellerie depuis plus d’un siècle. Ancien hôtel particulier érigé en 1789 par Victor Louis, cet édifice classé monument historique est devenu un hôtel pour la première fois en 1904. Sa façade néo-classique aux colonnades de style corinthien fait face au majestueux Grand-Théâtre de Bordeaux, achevé dix ans plus tôt par le même architecte. Au centre de ce quartier au riche passé mais en plein renouveau, l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel est le point de départ rêvé pour partir à la découverte du Bordeaux d’hier et d’aujourd’hui.

L’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel possède 130 chambres, dont 44 suites. 21 d’entre elles offrent une vue spectaculaire sur le Grand-Théâtre (L’Opéra National de Bordeaux) et la place de la Comédie. Son décor élégant et feutré, de style XVIIIème siècle et Empire, a été imaginé par Jacques Garcia. Le célèbre décorateur d’intérieur a sublimé l’esprit néo-classique et cossu des lieux par son inimitable touche baroque.

Aux rênes du restaurant gastronomique doublement étoilé : le chef britannique vedette Gordon Ramsay. Le restaurant Le Bordeaux, sur la place de la Comédie, propose une carte faite uniquement de produits locaux et de saison.

Autre lieu emblématique de l’hôtel, le Rooftop : Cadre élégant et décontracté à la fois, panorama unique à 360° sur la cité, atmosphère conviviale mais exclusive : ce lounge à ciel ouvert est « the place to be ».

Aux niveaux supérieurs de l’établissement, un espace de détente et de relaxation unique : le Spa Guerlain. Ce lieu à part fait plonger dans un univers tout en volupté évoquant les thermes romains, magnifié par la griffe de Jacques Garcia. Le bassin de relaxation est la pièce-maîtresse de ce spa doté de 8 cabines dont 2 doubles ainsi que d’un sauna, hammam, d’un espace fitness et d’un salon de thé.

Le Grand Hôtel compte 13 salons dédiés aux réceptions, réunions et autres séminaires, pouvant accueillir des événements jusqu’à 250 personnes. D’une surface totale de 1.000 m², ils bénéficient tous de la lumière naturelle du jour et sont associés à 4 majestueux foyers de 55 à 120 m².

L’équipe de quatre concierges, tous Clefs d’Or, de l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel ouvre les portes de la ville et de sa région. Ils conçoivent des programmes sur mesure pour faire connaître les trésors locaux – parmi lesquels, bien entendu, le plus célèbre vignoble du monde. Par le biais de leur Conciergerie, ils font pénétrer leurs clientèles dans l’univers des grands crus traditionnellement fermé au grand public.

Témoin et acteur privilégié de la foisonnante histoire de Bordeaux et de son exceptionnel renouveau, l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel est l’endroit idéal pour vivre intimement la capitale girondine.

InterContinental Bordeaux – Le Grand Hotel

2-5 place de la Comédie, 33000 Bordeaux, France
Hotel Phone: + 33 (0)5 57 30 44 44

www.bordeaux.intercontinental.com