Mercedes AMG GT 63 S, l’anti Porsche Panamera

AMG GT 63 S, l'anti Porsche Panamera

Hallucinante, décoiffante…par sa ligne musclée de brute du bitume et ses performances, la plus puissante des Mercedes de série  à ce jour écrase ses rivales. Un cocktail explosif de luxe et de sport !

La guerre n’en finit pas à Stuggart. Et à nouveau, Mercedes vient provoquer l’orgueil de Porsche. Après la rivale de la 911 avec le coupé AMG GT en 2015, voici maintenant l’anti Porsche Panamera avec une supériorité écrasante. Dans le vacarme de son V8 biturbo 3,9 l de 639 ch et son torrent de décibels, cette Mercedes AMG GT 63 S est catapultée de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes ! Mieux que la Porsche ou même qu’une Ferrari Portofino alors que cette AMG GT pèse 570 kg de plus sur la balance. Une vraie montagne de muscles, cette teutonne survitaminée avec son couple phénoménal de camionneur à 900 Nm .

AMG GT 63 S, l'anti Porsche Panamera
Un coupé sportif avec 4 vraies places comme une berline.

Une brute du bitume, à la ligne élancée et surbaissée, qui affiche à la fois un look sport chic sans cacher son caractère bestial avec sa calandre proéminente bombant le torse comme pour montrer sa force. Mais cette auto est tout sauf une sportive d’égoïste à 2 places. Ici, 4 portes, 4 places, et même un grand coffre hayon de 456 l. La voiture idéale qui donne bonne conscience aux pères de famille ayant encore envie de vivre des sensations fortes. Au volant de la plus puissante des Mercedes de série jamais produite. En attendant l’arrivée en 2021 d’une GT 73 AMG survoltée qui devrait culminer à 800 ch avec un V8 combiné à des moteurs électriques !

AMG GT 63 S, l'anti Porsche Panamera
Son profil effilé tout en rondeur lui donne un excellent aérodynamisme.

Mais pour l’instant, cette Mercedes AMG GT 63 S offre déjà des performances à couper le souffle pour une auto de ce gabarit avec 5,06 m de long. Ses 4 roues, motrices, et directrices, l’inscrivent sans bavure dans les enchainements de virages les plus infernaux avec une agilité déconcertante. Une tenue de route optimisée par des essieux multibras avant et arrière, un différentiel autobloquant à l’arrière qui permet de neutraliser le glissement en courbe sur la roue intérieure pour accentuer l’adhérence et la puissance en sortie de virage. Et en cas de variation de charge soudaine dans un tournant trop rapide ou au freinage, la suspension pilotée raidit les ressorts sur l’essieu avant ou arrière pour réduire les risques de roulis ou de tangage, et rééquilibrer la voiture.

AMG GT 63 S, l'anti Porsche Panamera
Pour renforcer les appuis aérodynamiques, l’aileron amovible se met en action.

Bref, une auto qui va à la fois très vite tout en pardonnant les erreurs. Une sécurité garantie par tout ce qui peut exister en matière d’aides électroniques à la conduite dernier cri. Tout en offrant dans les équipements, un track pace pour enregistrer ses performances comme en F1 ! Et un réservoir de 80 litres pour pourvoir à la voracité des 639 chevaux. Mais en cas de conduite tranquille, l’électronique coupe automatiquement 4 cylindres pour réduire la consommation. De même, sans que le conducteur s’en rende compte, cette voiture intelligente peaufine quand il le faut son aérodynamisme avec un aileron extractible à l’arrière et des lamelles verticales mobiles dans la jupe avant.

AMG GT 63 S, l'anti Porsche Panamera
Dalle digitale, commandes sur grosse console centrale, un luxueux intérieur high tech et sportif.

Si au final cette auto vous donne l’impression d’un monstre de puissance épuisant à dompter, détrompez vous. Tonitruante à l’extérieur, l’AMG GT 63 S est un vrai havre de paix à l’intérieur dans l’écrin luxueux de son confortable habitacle. Avec sa superbe planche de bord galbée surmontée de sa grande dalle numérique incluant compteurs et grand écran d’ordinateur multifonctions comme sur la Mercedes CLS. Et son imposante console centrale métallisée ou en carbone comme sur le coupé AMG GT. L’incarnation même du croisement entre une berline et une sportive qui a donné naissance à un super beau monstre !

Cylindrée : V8 de 3982 cm3 biturbo

Puissance : 639 ch / 58 cv

Couple maxi : 900 Nm à 2500 trs

0 à 100 km/h : 3,2 sec

Vitesse max : 315 km/h

Consommation moyenne : de 12 l à 15 l/100 km

CO2 : 257 g/km

Malus : 20 000 €

Prix :  171 850 €

LES PLUS : accélérations, reprises, tenue de route, luxe, insonorisation de l’habitacle, luxe, 4 places volume du coffre

LES MOINS : suspension très sèche même en mode confort, direction précise mais très sensible, pas de roue de secours, pas de kick down