La quatrième vie de la Jeep Wrangler

La quatrième vie de la Jeep Wrangler

Jeep vend aujourd’hui plus de véhicules que Fiat, son propriétaire depuis 2014 ! Et avec cette nouvelle version la marque entend bien renforcer son leadership sur le créneau des gros tout terrains purs et durs.

On ne boucule pas une icône ! La première Jeep civile CJ 5 sortie en 1955 avait pris en 1987 l’appellation Wrangler. Et en 2018, à la 4ème génération, la nouvelle Jeep Wrangler ne change guère son style baroudeur et son regard ébahi  avec ses deux grands phares ronds entourant la calandre légendaire à 7 fentes verticales, mais légèrement plus basse et inclinée, comme le parebrise, pour un meilleur aérodynamisme. En fait, comme les Porsche 911 depuis 50 ans, tout change, mais ça ne se voit pas, sauf sous le capot !

La quatrième vie de la Jeep Wrangler
Moins rustique, le tableau de bord a gagné en raffinement et en équipements high tech.

Les nouveaux moteurs sont passés au down sizing pour consommer moins (de 2,8 l à 2 l turbo en diesel pour la même puissance de 200 ch avec un couple maxi équivalent à 2000 tours, et en essence, d’un 3,6 l V6 284 ch à un 2l  turbo twin scroll double arbre à cames en tête 272 ch). Et ce n’est pas tout :  nouvelle boite de vitesse automatique à 8 rapports, système 4 roues motrices avec nouvelle boite transfert à 2 rapports Selec-Trac pour un suivi et un contrôle continu du couple transmis aux roues arrières, différentiel à glissement limité électronique pour une meilleure adhérence sur terrain glissant ou sableux, dégagement électronique de la barre stabilisatrice avant pour augmenter le débattement des roues dans les franchissements de pistes cahotiques, et apporter  ainsi un surplus de confort aux efficaces suspensions hélicoïdales à 5 bras.

La quatrième vie de la Jeep Wrangler
Plus baroudeur que jamais, le nouveau Wrangler est plus long de 10 cm en 5 portes.

Dans sa nouvelle version, ce 4X4 pur et dur procure enfin un meilleur comportement routier plus rassurant, et un confort acoustique où les moteurs (venus de chez Alfa Romeo) renvoient aux oubliettes le côté sonore et rugueux des Jeep. Si l’ancien Wrangler qui crapahutait depuis 2006 accusait ancienneté et rusticité, le nouveau, lui, fait le plein de technologies embarquées pour le plaisir de ses passagers. Sur la planche de bord maintenant garnie de cuir surpiqué doux au toucher, le traditionnel combiné d’instruments est remplacé par un écran TFT-LED. La console centrale accueille un écran tactile de 7 pouces connecté Android Auto et Apple car play avec envoi de sms par commande vocale, plus un système uconnected Live permettant de recevoir directement Facebook ou twitter, Deezer et ses 35 millions de titres, ou Reuters pour s’informer en pleine jungle !

La quatrième vie de la Jeep Wrangler
Avec son toit amovible, le Wrangler est le seul tout terrain à ciel ouvert…

Dans ce tout terrain high tech, les passagers disposent aussi de 4 ports usb, de prises 12 volts et d’une prise AC de 230 volts. Conçue, également pour être une citadine, cette Wrangler est pourvue d’un start and stop, d’un détecteur d’angle mort, et d’une aide au stationnement. Et pour le confort en hiver, cette Jeep vous réchauffe même les mains et les fesses via le volant et les sièges avant ! Mais ce wrangler n’en reste pas moins un champion du tout terrain avec passage dans des gués de 76 cm, sa garde au sol de 25 cm et ses rapports de pont avant-arrière de 4,10 en essence ou 3,73 en diesel qui le font grimper aux arbres en vitesses courtes. Et en toute sécurité avec des arceaux mieux intégrés qui ne gênent plus l’accès au coffre  comme avant.

La quatrième vie de la Jeep Wrangler
…et sans ses portières en version démontable tout terrain des champs !

Plus facile à conduire avec ses technologies embarquées de contrôle électronique de stabilité, cette nouvelle jeep Wrangler permet aussi de passer de 2 à 4 roues motrices jusqu’à 72 km/h. Et le conducteur a le choix entre la transmission intégrale permanente variable avant-arrière ou l’intégrale bloquée sur les deux essieux. Histoire d’être moins lourd pour réduire la consommation, ce tout terrain s’est payé une cure d’amaigrissement de 90 kg : composants en aluminium léger pour les portes, les charnières, les passages de roues, le cadre du parebrise et une porte arrière pivotante en magnésium. Et aux beaux jours, avec ses portes amovibles, son parebrise rabattable, son toit rigide escamotable, ou son toit en toile à repli automatique,  cette Jeep Wrangler garde plus que jamais son charme d’être le seul 4X4 à ciel ouvert .

La quatrième vie de la Jeep Wrangler

Cylindrée : 2 litres turbo diesel

Puissance : 200 ch

Coffre : 533l à 1044 l en 5 portes, 192 l à 587 l en 3 portes

Consommation : 7,4 l/100 km

CO2 : 195 g/km

Malus : 10 500 €

Prix : de 46 000 à 55 100 €