Volvo XC 40, le viking à l’attaque des petits SUV

Volvo XC 40

Le suédois continue de décliner ses SUV avec ce troisième modèle qui vise les X1 de BMW, Q3 d’Audi ou GLA de Mercedes. Et compte bien dépasser avec ce XC 40 les 600 000 ventes totales cette année.

X1 touché ! Q3 coulé ! …voila qui ressemble à nos batailles navales de jeunesse sur feuille de papier quadrillé. Mais cette fois, avec leur nouvel ennemi XC 40, la bataille des SUV n’est pas un jeu. Le Viking Volvo débarque dans cet affrontement avec le clone de ses gros XC 90 et XC 60 en plus court (-53cm et-27cm) contre ses concurrents haut de gamme Audi, BMW ou Mercedes. Et en prenant des risques avec des atouts tempérés par quelques handicaps : poids, et donc consommation, plus élevés, coffre plus petit de 45 l qu’un X1 BMW, et des tarifs aussi chers voire davantage oscillant entre 45 100 € (avec GPS en option !) et 51 150 € pour le 2 l diesel de 190 ch 4×4.

Volvo XC 40
Une planche de bord qui reprend le design scandinave des XC 90 et XC 60.

En attendant l’arrivée d’un 3 cylindres essence 150 ch 2 roues motrices à partir de 30 800 €. Mais Volvo, fort de son redressement spectaculaire avec des ventes records à 574 000 exemplaires l’an dernier ((contre 350 000 en 2010 au moment du rachat par le chinois Geely) se la joue marque haut de gamme d’élite. Le prix à payer pour se différencier des marques allemandes plus communes. Volvo peut se le permettre en se démarquant par son design scandinave original taillé à la serpe sur ce XC 40 qui garde à l’intérieur le même style raffiné des XC 90 et XC 60, mais ici avec des qualités de matériaux un cran en dessous.

Volvo XC 40
Un look de baroudeur avec bas de caisse renforcés et une garde au sol de 21 cm.

Le suédois se rattrape en revanche avec des efforts pour offrir plein d’astuces de rangements : tiroir sous les sièges avant, vide poche de portières permettant de caser un ordinateur portable, banquettes arrières rabattables électriquement en plancher complètement plat, poubelle amovible dans la console centrale, coffre à double fond modulable verticalement pour caler des objets, crochet pour sac à main sur le couvercle du vide poche, casier de rangement dans le fond du coffre pour le cache bagage un fois replié, hayon ouverture main libre…

Volvo XC 40
Le coffre passe de 460 l à 1336 l avec le basculement électrique des dossiers de banquettes.

Par ailleurs le XC 40 bénéficie de tous les systèmes de sécurité active et passive apparus sur les Volvo de catégorie supérieure : détection anti collision vélo, piéton ou animal avec freinage automatique d’urgence, système anti sortie de route entre 65 et 140 km/h, conduite demi autonome jusqu’à 130 km/h avec ralentissement pour la distance de sécurité, vision en hauteur de la voiture à 360 ° sur l’écran dans les maneuvres avec arrêt automatique en marche arrière si une voiture surgit,..

Volvo XC 40
Un intérieur cossu avec un espace aux genoux appréciable à l’arrière.

Le XC 40 n’est pas en reste sur la connectivité avec la duplication sur la tablette tactile du contenu des smart phone par l’application Apple Car Play et Android Auto, plus un espace de recharge par induction, et la fonction car sharing. Ce système très original permet, grâce à une application sur téléphone portable, d’actionner une clé connectée rangée dans le vide poche, pour que des proches qui en ont le feu vert à distance puissent partager l’utilisation de la voiture. Utile aussi pour les distraits qui ne retrouvent plus leur clé !

Volvo XC 40
Un profil bicolore plus sportif que les XC 60 pour plaire à une clientèle plus jeune.

Sur route le XC 40, bien insonorisé et aux accélérations franches, se montre fidèle au confort et à la sureté de conduite de la marque. Mis à part sur chaussée instable où le débattement des amortisseurs occasionne un léger roulis de la caisse selon la monte pneumatique et le réglage de la suspension entre confort ou sport nettement plus ferme. Fabriqué dans l’usine belge de Volvo à Gand, le XC 40 a la prétention de devenir le modèle le plus vendu de la marque en surfant sur la vague croissante des SUV. Un créneau à la mode de plus en plus encombré où le petit viking arrivé dans les derniers s’apprête à batailler ferme pour se faire sa place.

Cylindrée : 4 cyl 2 litres diesel bi-turbo

Puissance : 190 ch

Consommation mixte réelle : de 6 l à 9,2 l/100 km

Vitesse max : 210 km/h

0 à 100 km/h : 7,9 sec

Longueur /largeur : 4,42m/1,86 m (BMW X1 4,44mx1,83)

Poids : 1,73 tonne (BMW X1=1,6 t)

Coffre : 460l/1336 l banquettes rabattues

CO2 : 131 g/km

Malus : 353 €

Prix : de 45 100 € à 51 150 €

LES PLUS : Confort, tenue de route, rangements, design carrosserie et intérieur original, roue de secours, camera panoramique 360 °,

LES MOINS : assises arrières courtes, angle mort pour le conducteur du profil relevé de la portière arrière droite , consommation, prix

 

 

 

La belle percée de la Jeep Renegade

JEEP RENEGADE

Cette « Baby Jeep » fait un tabac : depuis son lancement, elle représente 70% des ventes de la marque US en France !

La mode neo retro a du bon, mais aussi ses limites. Prenez la nouvelle Jeep Renegade, la seule Jeep made in Italy depuis que Fiat a racheté Chrysler-Jeep. Une fois à bord, appuyez sur le bouton start engine et là , nostalgie, un crépitement de diesel d’un autre age se fait entendre bruyamment dans l’habitacle soumis par ailleurs à d’intenses vibrations. Avant de subir ensuite celles de la route qui se fait ressentir rugueusement dans le volant et sous les fesses ! Comme dans une bonne vieille Jeep, certes. Sauf qu’aujourd’hui, les 4X4 sont tout de même devenus plus confortables.

UN MOTEUR DIESEL DE 170 CH PAS GOURMAND

Et sous le capot, le 2 litres diesel Fiat 170 ch, malgré ses bonnes aptitudes mécaniques, n’est hélas pas connu pour sa discrétion. Quant à sa consommation, elle peut paraitre déroutante au premier abord. Car l’affichage de l’ordinateur de bord vous donne l’autonomie restante en km comme sur toute les voitures, et un autre chiffre “moyenne” qui affiche un 14, 2. Quatorze litres deux au cent ??? Démentiel sur un petit 4X4 plutôt léger avec 1600 kg ! La perplexité incitant à une réflexion plus profonde,JEEP RENEGADE voila qu’à y regarder de plus près le 14 est suivi de Kml et non de l/100. Autrement dit, le nombre de km parcourus avec 1 litre de diesel. Ce qui nous fait une belle jambe ! Quelle peut donc être l’utilité d’une telle donnée ? Car à la pompe, c’est avec des litres qu’on remplit ce réservoir de seulement 48 l, et non avec des kilomètres ! Mais cette lacune peut être comblée, à condition d’avoir sous la main un technicien initié de chez Fiat pour s’enfoncer dans les dédales de l’ordinateur de bord et y dénicher une case paramètre qui permet ensuite de choisir entre l’affichage en km ou en miles, et les consommation en km/l ou L/100. Manoeuvre compliquée qui n’est même pas expliquée sur la notice ! Une fois rassuré avec un 7l /100 alors affiché au compteur , l’angoisse de la panne sèche retombe.

MEME UN VOLANT CHAUFFANT A BORD

Et l’on se prend alors à mieux apprécier les bons côtés de cette Renegade dans sa version Trailhawk qui en fait une vraie jeep de tout terrain, et non un 4X4 de trottoir, avec verrouillage des quatres roues, vitesse lente pour du franchissement, selecteur de terrain entre neige, boue, sable ou caillouteux, ralentisseur dans les pentes…Sur route, un détecteur par camera frontale de franchissement de ligne et d’obstacle avec signal sonore et freinage limité anti collision enrichit la panoplie bien pourvue en camera de recul, capteursde stationnement dans les pare choc, start and stop, limiteur de vitesse, détecteur de véhicules dans les angles morts latéraux , témoin d’alerte de perte de pression des pneus, rétroviseurs dégivrants et même un volant chauffant ! Tout sauf la vieille de Jeep de papa ! Et qui explique son succes : la Renegade a représenté l’an dernier en France 70% des ventes de Jeep qui ont ainsi augmenté de 156 % !

Cylindrée : 2 l diesel turbo

Puissance : 170 ch/10 CV

0 à 100 km/h : 8,9 sec

Vitesse maxi : 201 km/h

Consommation : entre 5 et 7 l/100

Co2 : 151 g /km

Malus : 1600 €

Prix : 33 300 € (23 550 € pour le 1,6 l 120 ch)

 

LES PLUS : rapport prix-prestations, garde au sol de 21 cm, angles d’attaque en côte et descente grâce à un porte à faux très court,

LES MOINS : finitions intérieures très plastiques creux , niveau sonore, confort moyen, pas de roue de secours