Mercedes AMG-GTS, le missile anti-Porsche

Coupé Mercedes AMG GTS

Une montagne de muscles dans un écrin luxueux et confortable : avec ce coupé racé, catapulté par un V8 de 510 chevaux, Mercedes déclare la guerre à son grand rival de Stuggart !

Des voitures mythiques, chaque constructeur en a eu dans son histoire, et rêve aujourd’hui de reproduire le miracle. Nostalgique de sa célèbre 300 SL, c’est ce que fait Mercedes avec son coupé AMG-GTS à la ligne sublime, les portes papillons en moins. Mais avec, en clin d’œil au passé, les mêmes ouïes laterales et les mêmes nervures en relief sur l’interminable capot qui donne à ce fauve, ramassé sur l’arrière comme prêt à bondir, une ligne longiligne de Jaguar Type E à l’allemande.

coupé mercedes AMG GTS
Ramassée sur l’arrière avec son capot interminable : un profils de Jaguar Type E à l’allemande.

Une brute de l’asphalte, rappelant les muscle cars américaines, aux accélérations démoniaques sur les roues arrières, dosées selon les réglages actionnés sur une mollette, et un bouton qui modifie les clapets d’échappement pour donner une sonorité encore plus caverneuse ! En position sport, les deux turbo du V8 déclenchent une poussée de missile dans un grondement terrifiant. L’arme fatale de Mercedes pour faire la guerre à la Porsche 911.

Coupé Mercedes AMG GTS
De trois quart arrière l’AMG-GTS a un air de Porsche 911 : justement sa cible !

Sa carrosserie aluminium et son moteur central avant, derrière les roues (d’où la longueur du capot !), plus sa boite de vitesses à l’arrière (au détriment de la capacité du coffre) procurent un équilibre parfait et une excellente motricité malgré une conduite et un amortissement plus raides que la rivale de Stuttgart. Mais avec un argument massue pour faire pencher la balance : 20 000 euros de moins qu’une 911 Turbo de puissance équivalente ! Et pourtant, l’AMG-GTS n’en est pas moins cossue et richement équipée avec grand écran interactif, avertisseur de distance et ralentisseur anti collision.Coupé Mercedes AMG GTS

Son luxueux cockpit tapissé de cuir surpiqué et de carbone dégage une ambiance sport high-tech sur la planche de bord et l’imposante console centrale en métal brossé avec ses gros boutons de commandes de chaque côté du petit levier de vitesses plat au design recourbé, très ergonomique dans la main si on ne se sert pas des palettes au volant. Plaqué dans son siège baquet, quel spectacle de voir défiler à toute allure le paysage devant ce magnifique capot  qui vous emmène dans des chevauchées walkyriennes inoubliables pour les oreilles !

LES PLUS : splendide cockpit cuir –carbone-chromes, tenue de route, performances et facilité de conduite

LES MOINS : Mini coffre, énormes retro latéraux masquant la vision, amortissement rude, prix des options

Cylindrée : V8 biturbo 4l

Puissance : 510 ch/41 cv

0 à 100 km/h : 3,8 s

Vitesse maxi : 310 km/h

Consommation : 13 l /100 km

CO 2 : 285 g /km

Malus : 8000 €

Prix : 144 000 €