La dolce vita à bord du nouveau Fiat 124 Spider

nouveau fiat 124 spider

Le Fiat 124 spider avait été un best seller des années 70. Cinquante ans plus tard, Fiat renoue avec la légende en sortant un élégant cabriolet.

Une italienne aux yeux bridés. Pour son premier spider 124 en 1966, Fiat avait eu recours a l’élégant coup de crayon de Pininfarina. Cinquante ans plus tard, pour le deuxième Fiat 124 spider, son design est japonais. Car ce joli cabriolet italien est en fait un Mazda X5 rhabillé d’une poupe différente et d’un capot à double bosselage avec une calandre spécifique, comme sur le spider des sixties. Ce qui est plutôt rassurant, compte tenu de la fiabilité légendaire du roadster nippon depuis vingt sept ans.Et des qualités de la quatrième version sortie l’an dernier : 100 kg de moins sur la balance, un excellent chassis plus bas et bien équilibré entre l’avant et l’arrière, d’où une tenue de route à la fois très sûre et joueuse, avec une direction électrique reparamétrée sur le spider qui laisse remonter davantage de sensations de la route dans le volant.

interieur du Fiat 124 spider de 2016
La Fiat reprend l’élégante planche de bord de la Mazda MX5 avec quelques améliorations.

 

 

Fiat y a rajouté deux changements notoires : une suspension un peu plus souple, et un moteur plus nerveux. Au lieu du Mazda 1,5 l atmosphérique de 131 ch, Fiat a logé sous le capot son 1,4 l turbo de 140 ch, plus réactif avec un 0 à 100 km/h en 7,5 secondes au lieu de 8,3 et un maximum de puissance entre 3 et 4000 tours. Pas besoin de grimper dans les régimes comme sur le MX 5, et la sensation de toujours en avoir sous le pied. Des performances quasi identiques au MX5 en 2 litres atmo de 160 ch (0 à 100 en 7,3 sec) et d’un tarif plus élevé à 30-32 000 € avec un malus de 3600 €.

Des hauts parleurs dans les appuis tête

Pour le reste, l’habitacle est identique, avec cette agréable sensation de s’enfoncer dans ce cockpit où la console centrale fait office d’accoudoir surélevé sur lequel on peut titiller le petit levier de vitesse avec ses six rapports qui glissent tout seul. Ajoutez y le léger vrombissement sport de l’échappement et le plaisir de conduire cheveux au vent, ce spider 124 est réjouissant, pour peu que vous ayez opté pour la version haut de gamme Lusso plus avec sonorisation hifi Bose intégrée dans les appuis tête !

50 ans séparent ces deux Fiat 124 spider et deux places en moins
Cinquante ans séparent ces deux Fiat 124 spider, et deux places en moins à l’arrière.

Alors, lequel choisir , entre la ligne plus tourmentée du MX5 et celle plus classique du Spider ? Question de gout. Avec ce copié-collé italo-nippon, Fiat a réalisé en fait des économies de conception et de fabrication pour ce cabriolet monté à Hiroshima.

Néanmoins, quelques petits détails peuvent les départager. plus long de 14 cm que son jumeau nippon, l’italien offre une garantie de deux ans au lieu de trois, un prix de base plus élevé de 690 €, mais un haut de gamme moins cher de 160 €. Un match plutôt serré !

Cylindrée : 1,4 l turbo

Puissance : 140 ch/8 CV

0 à 100 km/h : 7,5 sec

Vitesse maxi : 217 km/h

Consommation moyenne : de 5,5 l à 7,8 l/ 100 km

CO2 : 148 g/km

Malus : 900 €

Volume du coffre : 140 l

Prix : de 25 990 € à 29 990 €

LES PLUS : ligne, confort, tenue de route, nervosité,capote ouvrable d’une main tout en étant au volant,

LES MOINS : coffre peu logeable, perte des places arrières par rapport à l’ancien spider,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *