Volvo XC 60, la nouvelle vie d’une star suédoise

Nouveau Volvo XC 60

Le nouveau XC 60  remplace le 4 x 4 suédois qui a été un best seller de la marque. Et préfigure la voiture autonome du futur avec un « ordinateur-copilote » qui sait déjà prendre le volant en cas de danger !

Voila qui est risqué et plutôt inhabituel : remplacer une voiture dont les ventes continuent de monter 9 ans après son lancement, avec plus d’un million d’unités écoulées ! Et rien qu’en France, le XC 60 reste la Volvo la plus vendue de la marque avec 43 % des commandes.

Délicate donc, cette opération de Volvo avec son nouveau XC 60 qui reprend les élégants gènes stylistiques de son grand frère le XC 90 lancé il y a deux ans. Mais avec un changement de carrure notoire sur cette dernière version : plus long (de 5 cm à 4,69 m) et moins haut (de 5 cm à 1,66m). Plaira -t- il autant que le précédent qui a été le champion de sa catégorie devant les redoutables allemands BMW X3 ou Audi Q3 ? Histoire de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, Volvo va prudemment continuer de vendre les deux versions en même temps !

Le nouveau Volvo XC 60
Un cockpit de pilotage au design élégant typiquement made in sweden et garni de cuir.

Mais le nouveau XC 60 présente des atouts supplémentaires. En matière de sécurité, il franchit un grand pas vers la voiture autonome avec trois nouveaux systèmes d’aide à la conduite automatique à base de camera et de radars. En cas d’inattention du conducteur, “l’ordinateur-copilote” détecte, de 60 km/h à 140 km/h, un risque d’accident avec un piéton, un animal ou une voiture en sens inverse, et prend le volant ! Il évite la collision frontale en agissant à la fois sur les freins et, c’est nouveau, la direction pour remettre la voiture dans le droit chemin. Sans oublier le freinage automatique de maintien de distance avec la voiture de devant,  et le basique système vibreur d’anti franchissement de ligne, centrale ou en bordure, pour éviter les sorties de route. Ce qui équivaut presque à un pilotage semi-automatique. Mais à condition tout de même que les lignes blanches soient fraichement peintes et non pas ternies par la circulation, sinon…Le nouveau Volvo XC 60

But ultime du constructeur suédois : plus aucun mort ou blessé grave dans une Volvo en 2020. Autre changement au niveau des motorisations : fini les 5 cylindres au ronronnement ouaté, place à un bloc moteur unique 4 cylindres de 1969 cm3 en essence ou diesel avec une puissance qui évolue de 190 à 320 ch, uniquement selon les différentes versions de turbos , plus un compresseur à bas régime sur la T6 de 320 ch qui accélère comme un 6 cylindres, mais consomme comme un 4 cylindres.

Le turbo boosté à l’air comprimé est une exclusivité Volvo

Et le résultat est plutôt surprenant sur les diesel de 190 ou 235 ch dont la sonorité ferait presque croire qu’on conduit un V6 essence au feulement discret tout en libérant un couple suffisant pour mouvoir cette auto de 1,8 tonne. Il faut dire que Volvo utilise ici son système “Power Pulse” qui injecte de l’air comprimé dans le double turbo pour lui donner instantanément de la réactivité afin de bénéficier d’un surplus de puissance lors des accélérations, même à bas régime.

Le nouveau Volvo XC 60
Un intérieur stylé avec de généreuses places à l’arrière qui bénéficient de l’allongement de 5 cm du nouveau XC 60 par rapport au précédent.

Cette aisance est secondée par une direction électrique asservie selon la vitesse, et une suspension pneumatique paramétrable, via une molette, qui permet de bien maitriser en souplesse les mouvements de la caisse et de corriger automatiquement son assiette selon le chargement en passagers et bagages. Confort, silence, tout est conçu pour rendre les trajets agréables avec un habitacle au design scandinave de bon gout et apaisant dans ses lignes, repris du XC 90 et de la berline S 90. Si l’écran central n’a pas une ergonomie fonctionnelle des plus simples, il permet en revanche toute une combinaison de connexion wifi avec votre smartphone, vos mails ou vos sms avec une lecture vocale, ou votre agenda de rendez vous pour rentrer vos trajets dans le GPS.

La version hybride est donnée pour 2,1 litres au 100

On peut même à distance, via l’application « Volvo on call », retrouver sa voiture dans un parking en la faisant klaxonner, démarrer le moteur ou la clim, verrouiller les portières en cas d’oubli ou être prévenu du déclenchement de l’alarme ! Mais sur la planche de bord, trop de commandes directes par boutons ont été remplacés par un cheminement en deux ou trois étapes sur l’écran pendant lesquelles le conducteur quitte la route des yeux. Pas top en sécurité quand on en fait pourtant son cheval de bataille…Même si des commandes vocales sont censées y pallier.The new Volvo XC60

Dernière nouveauté à venir sur le XC 60 millésime 2017 : une version essence hybride rechargeable sur secteur (en 2 h 30), le T8 Twin Engine qui utilise la base du T6 320 ch associé à un moteur électrique de 87 ch sur les roues arrière. D’où une puissance totale de 407 ch avec un 0 à 100 km/h en seulement 5,3 secondes, et une autonomie de 45 km en tout électrique sans consommer une goutte d’essence. Avec recharge des batteries en freinage et décélération lorsque le moteur thermique prend le relais. En attendant un modèle entièrement électrique en 2019. Autrement dit, demain !

Cylindrée : 1969 cm3 diesel biturbo

Puissance : 235 ch/14 CV

Vitesse max : 220 km/h

0 à 100 km/h : 7,2 sec

Coffre : 505 l à 1432 l : 505 l à 1432 l

Consommation moyenne : de 5,2 à 8,7 l/100

CO2 : 144 g/km

Malus : 773 €

Prix : à partir de 53 600 €

LES PLUS : Confort, silence, suspension moelleuse, finition, plus d’espace à l’arrière que le précédent

LES MOINS : ergonomie de l’écran pas assez directe, pas de roue de secours,