Classe A 200 la Mercedes qui vous parle

Classe A 200 la Mercedes qui vous parle

La nouvelle « petite » Mercedes devient la plus high tech de la marque. Elle échange avec son conducteur, et la voix remplace les boutons ! Surprise sous le capot : un moteur essence 1,4 l turbo… Renault.

Non seulement « elle a tout d’une grande », pour reprendre l’ancien slogan publicitaire d’un concurrent. Mais cette nouvelle Mercedes Classe A 200 en a même plus que le haut de gamme de la marque, la Classe S ! Un comble, alors qu’on est plutôt habitué à voir les petites voitures profiter des innovations techniques réservées d’abord aux modèles au dessus. Cette fois la prime à la nouveauté revient donc à la dernière née, cette Classe A de la 4 ème génération qui se démarque de la précédente par un design à la fois sportif et épuré sans rainures excessives et avec un capot plongeant.

Classe A 200 la Mercedes qui vous parle
Une immense dalle numérique comme tableau de bord

A l’intérieur, le tableau de bord classique et l’écran central sont remplacés par la grande dalle numérique de 40 cm de large comme sur les Classe S. Mais la comparaison s’arrête là. Car ce qui va suivre n’existe sur aucun autre modèle Mercedes. Première nouveauté : l’écran est tactile, en plus de la navigation par un pavé tactile sur la console centrale, et un bouton « touch control » sur les deux branches du volant.Mais summum, on peut se passer de ces commandes en donnant ses ordres à la passagère clandestine qui vous répond d’une voix chaude « Que puis-je pour vous » quand on l’interpelle, par son prénom, « Hey Mercedes ! ».

Classe A 200 la Mercedes qui vous parle
Derrière la calandre, un système de volets automatiques pour réguler le refroidissement du moteur.

Un prénom choisi, ne l’oublions pas, en 1902 par Gottlieb Daimler comme appellation de la marque pour honorer la fille de son plus gros acheteur.  Et ça marche. « J’ai froid ! ». La clim se met en marche. « Radio ! ». Elle s’allume sur la station de votre choix. « Ouvrez le toit ! ». Et le ciel apparaît. « Je veux envoyer un message ! » « A qui ? » La cyber dactylo prend note et votre correspondant le reçoit sur son écran de smartphone, ou celui de sa Classe A s’il en a une aussi ! Et sa réponse s’affiche dans la votre. Etc…Bref, elle sait tout faire à votre place.

Classe A 200 la Mercedes qui vous parle
Le profil de la nouvelle Classe A lui procure un excellent CX de 0,25.

Et mis à part le volant qu’il faut encore tenir (mais pas pour longtemps avec le futur proche des voitures autonome) un manchot peut se sentir à l’aise dans cette auto à la pointe du progrès en matière de connectivité et d’intelligence artificielle surnommés ici MBUX. Traduisez : Mercedes-Benz User Experience. Sacré expérience en effet ! Le GPS réserve aussi une exclusivité : il s’affiche en deux parties sur l’écran de droite, l’une classique, et l’autre sous forme d’une video de la route devant vous avec inclusion précise des flèches de changement de direction. De quoi supprimer bien des hésitations et des erreurs.

Classe A 200 la Mercedes qui vous parle
Un éclairage d’ambiance en fil LED au 64 nuances entoure l’ habitacle.

Accessoirement, il peut aussi s’inclure en grand en réalité augmentée entre les compteurs ou dans l’affichage tête haute, mais là dessus Audi avait été précurseur. Pour le reste, cette Classe A reprend tout ce qu’on a pu trouver de bon sur les Classe S ou le dernier coupé CLS. L’éclairage d’ambiance par un filet de LED courant sur la planche de bord et les portières avec réglage de 64 couleurs différentes. Le chauffage et la ventilation des sièges. Phares à 18 leds automatiquement pilotables individuellement pour adapter le faisceau à la circulation et éviter d’éblouir les voitures en face. Suspension réglable. Connectivité smartphone et informations trafic transmises d’une » Mercedes à l’autre.

Classe A 200 la Mercedes qui vous parle
Un profil très aérodynamique avec extraction d’air par les ouïes sur les ailes arrières

Tous les systèmes d’assistance à la conduite déjà connus. Système Air panel derrière la calandre avec lamelles de fermeture ou d’ouverture réglables selon les besoins de refroidissement du moteur. Développé avec Renault, ce 1,4 L  turbo essence 4 cylindres, avec 2 désactivables pour consommer moins, se montre discret et avec des accélérations très franches qui s’accompagnent alors d’un bourdonnement sourd dans les graves.  Un peu trop présent à l’intérieur de cette voiture où tout a été fait au contraire pour insonoriser au maximum et réduire les bruits aérodynamiques.

Classe A 200 la Mercedes qui vous parle
Le rallongement de 12 cm de la nouvelle Classe A a augmenté la capacité du coffre à 370 l.

Grâce à un excellent Cx de 0,25.  Et une isolation moteur-chassis qui est le résultat entre autres de l’utilisation de tôles  à très forte rigidité pour éliminer les vibrations et mieux résister aux chocs, et de paliers en caoutchouc entre le train arrière et la caisse. Par rapport à la Classe A précédente, l’empattement a été rallongé, ce qui profite au coffre à la capacité augmentée de 340 à 370 l.  Et au volant, les angles morts ont été réduits de 10% au niveau des montants. Tout a donc été conçu sur cette nouvelle Classe A 200 pour améliorer le plaisir de conduite et vous sentir moins seul au volant en compagnie de la très dévouée Mlle Mercedes !

Cylindrée : 4 cyl 1, 4 l  turbo essence

Puissance : 163 ch/9 CV

Couple maxi : 250 Nm à 1620 tr/min

0 à 100 km/h : 6 sec

Vitesse max : 225 km/h

Consommation mixte réelle : entre 5,5l et 7,2 l/100 km

CO2 : 119 g/km

Malus : 0 €

Prix : de 32 900 € à 37 750 €

LES PLUS : nervosité du moteur, consommations, tenue de cap, équipements, dalle tableau de bord digital, connectivité, intelligence artificielle vocale

LES MOINS: bourdonnement du moteur à haut régime, bouton du warning trop discret, suspension ferme